Hors-JeuSociété

Les Débats du Sport Solidaire. « Sport et reconversion : comment négocier le virage ? »

13 novembre 2017

Gérer sa carrière sportive et à la fois sa reconversion professionnelle ; c’est tout l’enjeu des sportives et des sportifs de haut niveau. C’est déterminant, mais difficilement compatible avec la performance et le calendrier chargé. Les « Débats du Sport Solidaire » répondent à la volonté de la Fondation d’entreprise FDJ de créer un rendez-vous régulier ayant pour objectif d’échanger autour du sport et du rôle qu’il joue dans la société.

Initiés par la Fondation d’entreprise FDJ associée au Think tank Sport et Citoyenneté, les « Débats du Sport Solidaire » s’intéressent, pour cette troisième édition qui se tiendra ce jour 13 novembre, au CNOSF (Maison du Sport français) à Paris à 18h, à l’accompagnement des sportifs dans leur après-carrière : « Sport et reconversion : comment négocier le virage ? ».

Ces débats proposeront des témoignages de champion-ne-s et d’expert-e-s sur ce sujet, et présenteront des solutions développées par les acteurs publics et privés pour faciliter la transition entre carrière sportive et carrière professionnelle. Brigitte DEYDIER, Direction des Sports, Ministère des Sports, Romain LACHENS, Responsable Mobilisation du Mouvement Sportif au Comité Paris 2024, Sarah OURAHMOUNE, Vice-championne olympique de boxe, Thierry MARTINEZ, Directeur de la communication de la Caisse d’Epargne, Charlotte FERAILLE, Déléguée Générale de la Fondation pour le Pacte de performance, Véronique BARRE, Directrice du Collectif Sports, Maud MONGELLAS, Ancienne athlète, Directrice de MGS Reconversion, Samir AÏT SAID, Gymnaste, Champion d’Europe 2013 (anneaux), Philippe LAFON, Directeur général de l’Union Nationale des Footballeurs Professionnels (UNFP) et Président d’Europ Sports Reconversion, … seront entres autres les grands invités et les grands témoins de ce temps fort autour de l’avenir des athlètes. Car il n’est déjà pas facile de gérer une carrière sportive à 100% tout en se préparant à l’après. Entre les compétitions et les entraînements, le calendrier des athlètes est chargé. L’implication totale du sportif dans ce qu’il fait est indispensable à la réussite de la performance et pour engendrer des résultats. Donc ne permet pas de penser à autre chose que la pratique sportive. Chaque discipline et chaque trajectoire sont différentes. L’accompagnement, l’orientation, et l’encadrement des athlètes sont donc primordiaux. Les échanges lors des Débats du Sport Solidaire s’annoncent donc constructifs.

A.B

À lire également...