Sportives du dimanche

Audrey Dupuy, le crossfit sinon rien

9 novembre 2017

Audrey Dupouy est une femme de 34 ans de Vanves(92), ostéopathe de profession. Elle a pratiqué de nombreux sports dans sa vie, comme l’équitation, la natation et le rugby. Des circonstances récentes l’ont amené à découvrir un nouveau sport : le crossfit. Une discipline complète pour laquelle elle a abandonné toute autre activité sportive. Rencontre.

Lors de la saison 2015/2016, Audrey Dupouy se blesse au genou lors d’un match de rugby avec son club de Massy. Après un long passage en centre de rééducation, elle souhaitait continuer son renforcement musculaire seule jusqu’à la deuxième session de réathlétisation. C’est à ce moment-là qu’elle a rencontré Antoine, coach de crossfit. Il l’a accompagné dans son entraînement et lui a donné la possibilité d’accéder à la Box de Verrières le Buisson (91). Suite à cette collaboration, elle a décidé de s’inscrire dans ce « club » pour y faire sa préparation physique d’été avant d’attaquer sa nouvelle saison de rugby. Finalement, Audrey tombe amoureuse du Crossfit et décide de s’y investir pleinement.

« Le Crossfit combien une grande variété de mouvements fonctionnels (des mouvements qu’on peut retrouver au quotidien : porter, pousser, tirer, grimper, empruntés à plusieurs disciplines comme la gymnastique, l’haltérophilie, et le cardio training et le tout enchainé à haute intensité », explique Audrey. « Je n’ai pas vraiment d’activité préférée au crossfit, ce qui me plait particulièrement c’est d’apprendre de nouvelles choses à chaque entrainement sous forme de WOD (Work Of the Day). On peut apprendre ou perfectionner la technique d’un mouvement, apprendre à manipuler une charge avec laquelle on n’avait jamais travaillé, apprendre à gérer son effort pour être le plus efficace possible, mais aussi apprendre de ses erreurs pour être plus fort à l’entrainement suivant. C’est un sport qui renforce le corps et l’esprit : on ne sait jamais quel va être le WOD du jour, on doit donc mobiliser toutes ses ressources pour donner le meilleur de soi-même. C’est un sport où tout le monde à sa place, hommes, femmes et même les enfants. On s’entraine tous ensemble (sauf les enfants) et les coachs adaptent l’entrainement à chaque personne. C’est très convivial, tout le monde se connait et se respecte ».

Aujourd’hui, Audrey s’entraine plusieurs fois par semaine et participe depuis peu à des compétitions organisées par les Box (ou salle, club) elles-mêmes. Dans quelques années, elle espère réussir à se qualifier pour les phases finales de l’un des plus grands événements crossfit en France, les « French Throwdown ». Cette compétition ouverte à tous, rassemble les meilleurs crossfiteurs européens dans deux types de catégorie : RX (Elite) et SCALED (pour les athlètes moins expérimentés).

« Le Crossfit m’a apporté énormément de choses dans ma vie de tous les jours, je suis plus forte, plus confiante. C’est plus qu’une simple pratique sportive c’est un état d’esprit, un mode de vie. Si j’ai un conseil à donner : Il ne faut pas hésiter à pousser la porte de la Box près de chez vous ! ».

 

Deborah Sarfati

 

À lire également...