Hors-Jeu

La mixité et le football au féminin mis à l’honneur par les scolaires de Seine-Saint-Denis

4 mai 2016

Aujourd’hui, s’est tenue la deuxième édition du Festival du film sportif, avec les scolaires du département de Seine-Saint-Denis, organisé par le comité départemental de Seine-Saint-Denis de la FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail).

IMG_2591Ce ne sont pas moins de 250 jeunes de 10 groupes de 10 établissements scolaires différents qui ont participé à ce projet démarré en octobre 2015 et dont l’aboutissement était la projection aujourd’hui au cinéma Jacques Tati de Tremblay-en-France, des 10 réalisations produites par les élèves. Parmi ces 250 jeunes, plus de la moitié étaient des filles et chaque groupe était mixte. Il ressort des films réalisés par les jeunes des réalisations variées, riches, émouvantes, revendicatives, joyeuses, ludiques, populaires, dont ressort essentiellement la mixité, le vivre ensemble, la solidarité, et le jeu. La place des filles dans la pratique du football est particulièrement centrale dans les différents projets, comme vous pourrez le voir prochainement dans les diffusions de deux productions choisies par Les Sportives magazine.

Chaque film réalisé s’est vu remettre un coup de cœur par un groupe de travail mixte composé d’un ou une élève par groupe participant, valorisant l’aspect le plus positif et original de l’œuvre produite, incitant les jeunes à être dans une démarche de recherche et d’analyse positives, et non pas de concurrence ou de hiérarchie. Les 250 jeunes qui ont participé auront l’occasion d’assister à un match officiel de l’Euro 2016 au Stade de France grâce au partenariat avec le Département de la Seine-Saint-Denis et leurs œuvres seront largement diffusées. Grâce au partenariat entre Les Sportives et la FSGT 93, chaque groupe s’est vu remettre un exemplaire du 1er numéro de Les Sportives afin de continuer la promotion du sport au féminin chez les plus jeunes, sous l’œil attentif de Vikash Dhorasoo, parrain de la manifestation.

La jeunesse regorge de talents et d’idées, ce type de projet contribue à les faire émerger et permet de rapprocher sport et cinéma, deux univers de la création culturelle qui ne demandent qu’à se rencontrer tant les passerelles sont nombreuses entre ces deux arts du mouvement.

« Après une première édition consacrée au « sport dans tous ses états », le Festival a connu cette année deux évolutions majeures puisque nous avons souhaité l’inscrire dans la durée en relation avec les grands évènements sportifs internationaux accueillis en France », précise Clément Rémond, co-président du comité FSGT93. « Le foot dans tous ses états » avec l’Euro 2016, prends donc tout son sens ! Chaque groupe participant a pu être accompagné à hauteur de 20 heures comprenant écriture, tournage et montage, par des intervenants professionnels du cinéma (grâce à un soutien du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis), conférant à ce projet d’éducation à l’image une dimension pédagogique et technique supplémentaire.

De quoi faire naître de véritables vocations, que ce soit dans les métiers du cinéma ou dans le sport !

 

www.fsgt93.fr

AB.

À lire également...