Double-Je(u)

Ines Taittinger jeune pilote parmi les hommes

18 avril 2016
HD_INÈS TAITTINGER-0507

Copyright photos : Peka Devé

Belle et intense semaine pour les sportives, avec entre autre la qualification de l’équipe de France de tennis en finale de la Fedcup, la montée en LFH de handball de Chambray-Tour, la touchante humanité de Nathalie Mauclair et la combativité de Laurence Klein (malgré son abandon sur le Marathon des Sables), la victoire de Yang Xiao Xin au championnat de France de tennis de table, la nomination de Véronique Moreira, nouvelle présidente de l’Usep, la victoire de l’équipe de France de rugby à 7 au Canada, la 5ème Coupe d’Europe remportée par le Bourges Basket, ou encore l’inauguration du nouvel équipement sportif de l’allée des Peupliers à Achères, au nom de Jocelyne Triadou, première championne du monde de judo.

HD_INÈS TAITTINGER-0220Chaque lundi nous vous proposerons notre clin d’oeil de la semaine. Commençons sur les chapeaux de roues pour ce premier clin d’oeil ! Nous sommes allés à la rencontre d’Ines Taittinger, l’une des deux seules femmes à avoir participé au championnat les 4h de Silverstone, ce week-end. Au sein de sa nouvelle écurie, Pegasus Racing, pour une nouvelle saison qui vient de commencer, cette jeune femme de 26 ans ne se laisse pas démonter, surtout quand elle savoure ce qu’elle fait ! « Dans la course comme dans la vie je suis très volontaire si ça me passionne » affirme t-elle. Entourée de Rémy Striedbig et de Stéphane Raffin aux palmarès reconnus, Inès est admirative et admirée. « Mes meilleurs souvenirs de ce week-end étaient entres autres les séances d’autographes avant chaque course. C’était la première fois pour moi. Le public, ou les membres de mon équipe d’ailleurs : personne ne fait de différence sur le fait que je suis une femme. Je suis une pilote ! Concourir avec Rémy et Stéphane, qui ont des palmarès de fous, ça m’éblouit autant que ça me fait progresser. Notre prochain grand objectif et mon rêve, c’est la course des 24 heures du Mans. J’ai donné et je donnerai le maximum, tant que je prends du plaisir et que j’apprends tous les jours un peu plus. »
AB.

À lire également...