Sportives de caractère

Marie Gallas et Audrey Perinet « Who Run The World ? 2 girls of course! »

22 janvier 2018

Marie Gallas, 33 ans, directrice de communication dans le sport et Audrey Perinet, 37 ans, assistante vétérinaire, ont décidé de se lancer dans une nouvelle aventure : le Raid Amazones (aventure sportive multisports non motorisé 100% féminine et solidaire, avec courses d’orientation et randonnées, canoë kayak, VTT et tir à l’arc en équipe) qui se déroulera du 4 au 14 mars au Cambodge (*).

Mais comment, ces deux amies de plus de 15 ans en sont-elles venues à se lancer dans ce challenge. C’est Marie, après avoir réalisé l’an dernier le Trophée Roses des Andes : « Je suis revenue de cette aventure avec le sentiment d’être invincible, de pouvoir déplacer des montagnes, puis je voulais me lancer un autre défi, plus sportif, plus intense encore. Le Raid Amazones m’est apparu être LE défi ! J’en ai tout de suite parlé à Audrey qui m’a répondu positivement sans réfléchir une minute. Ainsi, nous avons décidé en juin dernier de nous lancer dans le Raid Amazones, en formant l’équipe Who run the world ? »
D’un défi purement personnel, leur challenge évolue au fur et à mesure de leur préparation et s’impose comme une aspiration : « nous voulons offrir une valeur davantage utile et humanitaire tout en valorisant la place des femmes dans les sports extrêmes, habituellement réservés aux hommes. Nous défendons alors l’Association Toutes à l’école qui favorise la scolarisation des jeunes filles au Cambodge.»

Pour se confronter à ce genre d’épreuve, il faut avoir certaines qualités pour lesquelles les deux sportives ne se cachent pas : « détermination, courage, cohésion et complicité sont indispensable pour réussir cette aventure ». Tout en étant conscientes qu’il faudra qu’elles soient capable de faire face à de vraies difficultés telles que l’enchainement des épreuves quotidiennes avec un temps de repos très limité mais aussi la chaleur humide du Cambodge (jusqu’à 37°). Alors une bonne préparation est indispensable avant de partir vers l’Asie. A deux mois du départ, les filles ont décidé d’intensifier leurs entrainements. « Tous les 2 jours on essaie de faire une séance de sport. Nous alternons running, sortie vélo et rameur principalement. Mais il est vrai que la course à pied est un sport tellement pratique que l’on court le plus souvent possible. » Malgré leur passé de sportives accomplies (compétition d’athlétisme et de cross pour Marie et de tennis pour Audrey), ni l’une ni l’autre n’ont l’expérience d’une compétition où les épreuves s’enchainent sur un tel rythme et encore plus dans un esprit de Raid.
Mais le Raid Amazone n’a pas qu’une vocation sportive ; la finalité est solidaire, chaque équipe s’engage à trouver des fonds pour aider une association. Nos deux Amazones ont choisi de soutenir l’association « Toutes à l’école (**) » qui a pour mission de proposer une scolarisation de haut niveau aux petites filles les plus démunies, afin de les conduire à un métier qui leur apportera liberté et dignité.

Marie et Audrey, en parallèle de leur préparation physique, doivent donc non seulement finaliser leur budget de participation mais aussi récolter un maximum de fond pour leur association. « Ccertaines sociétés s’engagent à nos côtés car elles se retrouvent dans nos valeurs. Par exemple, l’institut de formation IFOCOP nous fait confiance dans ce challenge et soutient ainsi notre association de cœur. Il est capital pour nous de pouvoir compter sur des entreprises qui s’engagent pour le sport féminin et le dépassement de soi mais aussi pour l’éducation des jeunes filles cambodgiennes, par le biais de Toutes à l’école. »

Audrey et Marie savent que cette semaine sera un moment particulier de leur vie : « Nous savons qu’il sera difficile d’obtenir un bon classement final. Certaines équipes sont surentrainées, nous serons face à des championnes. Notre objectif est donc de finaliser chaque épreuve sans blessure et en atteignant nos objectifs personnels. En réalité, nous nous sommes engagées pour défendre des valeurs qui nous sont chères : le dépassement de soi, le partage, la solidarité ainsi que l’esprit et la cohésion d’équipe. Nous voulons partager ces moments inoubliables ensemble, en nous serrant les coudes jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée. » Tout cela est bien résumé dans leur nom d’équipe et slogan : « Who Run The World ? 2 girls of course!(***) »
A n’en pas douter, elles reviendront du Cambodge avec des souvenirs pleins la tête. Bonne route les sportives !

Deborah Serfati

 

Notes :

*. Seul Raid Nature itinérant à travers le monde et 100% féminin, le Raid Amazones a déjà écumé la Guyane, le Kenya, le Sri Lanka, la Réunion, l’île Maurice, la Malaisie, Mayotte, le Cambodge, Bali, la Californie…Après quinze années de succès, ZBO prépare activement la seizième édition (complète) et dix-septième édition du Raid Amazones. Un trail féminin multisports et accessible à toutes. Du 4 au 14 mars 2018, le Raid se déroulera au CAMBODGE (2eme session du Raid Cambodge 2017 – 1er/11 déc.). Le succès de ce raid féminin unique au monde s’explique par un concept doté de valeurs très actuelles, tournées vers la découverte https://www.raidamazones.com

**. Moins du tiers des enfants scolarisés dans le monde sont des filles. Face à ce constat, la journaliste Tina Kieffer a fondé en 2005 l’association Toutes à l’école. Sa mission : proposer une scolarisation de haut niveau aux petites filles les plus démunies, afin de les conduire à un métier qui leur apportera liberté et dignité. http://www.toutes-a-l-ecole.org/

***. Qui court le monde ? 2 filles bien sûr !

À lire également...