ACTUS DU MAG

Le magazine Les Sportives a soufflé sa première bougie

6 juillet 2017

« Mardi soir, 4 juillet 2017, vous avez été nombreux à répondre présents pour souffler cette première bougie du magazine parmi l’équipe du magazine, ainsi que Laura Flessel, Ministre des Sports, Béatrice Barbusse, Présidente du CNDS et premier soutien historique personnel du magazine, et Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB, première fédération qui a marqué son soutien et son investissement impliqué. Sans compter la présence importante de sportives telles que Fanny Horta, Capitaine de l’équipe de France de Rugby à 7, Nadia Benmkhtar, ex-joueuse et DG adjointe au FCF Juvisy-Essonne, Assa Koita, membre de l’équipe de France de Rugby, Ines Taitinger, pilote participante au 24h du Mans,…

Durant cette soirée inaugurée par un match mixte de gala de basket, les convives ont pu redécouvrir toutes les éditions du magazine, recevoir des cadeaux et profiter de nombreuses animations.

Nous remercierons tous nos partenaires historiques : le SNEP-FSU, l’UNSS, Femix Sports, Sport et Citoyenneté, OnSmotiv.fr, Femmes de Sport et la Fédération Française de BasketBall.

Merci à tous les membres de l’équipe Les Sportives, sans qui aujourd’hui nous ne pourrions fêter ce premier anniversaire du magazine : Assia Hamdi, Mejdaline Mhiri, Maryse Ewanjé-épée et Lucy Paltz, journalistes aiguisé et investies, Julien Legall, Mélanie Rémond nos chroniqueurs de chocs, Sarah Gully  une illustratrice surprenante, Bastien Aubert photographe de talent, Brigitte Rémond relectrice qui ne laisse rien passer, Adrien Heraud le maquettiste, Catherine Michal ma gestionnaire des abonnements et du développement, Guillaume Bresson et Isidora Vidal des webmasters, Claire Pontais et Bruno Cremonesi du Snep, Sylvain Landa, et Julian Jappert, …Une petite équipe, mais une équipe motivée, soudée, qui se construit et grandit de jour en jour avec le magazine. A Claire Bony, en stage à la Sport Management School et qui a fait un travail de pro et d’experte sur l’organisation de cette soirée.

Merci infiniment à Gaëlle Million pour l’animation de la soirée et son implication dans le sport féminin et à Marie Lopez Vivanco pour les photographies.

En citant l’équipe une pensée également pour Fany Cochet, Servan Denes, Sylvain Granjon, ..ces personnes qui ont apporté leur pierre à l’édifice, à la construction du magazine et qui ont du prendre d’autres chemins.

Le magazine a sorti son 5ème numéro, son numéro des 1 an. Mais son histoire remonte finalement plus loin. L’histoire remonte à travers la mienne, il y a 6 ans, en 2011. Aujourd’hui le magazine a pris sa place et continuera à la prendre : c’est 544 pages écrites ensemble, 1millions et 2 000 caractères écrit ensemble sur le site internet comme sur le magazine, plus de 18000 inscrits à la Newsletter, un tirage qui a augmenté de 15000 à 18000 exemplaires, …

En un an le magazine Les Sportives a pris de la place. Mais pas assez. Nous sommes une petite structure, une startup, et pour grandir nous avons besoin de vous. Cette bougie d’anniversaire du magazine, nous la soufflons ensemble mais si nous voulons en souffler davantage, nous allons avoir besoin de votre soutien, de votre foi en notre média indépendant et de votre diffusion pour en parler, le faire connaître. 

Notre vœu ? Que le magazine continue de produire des sujets inédits et innovants pour vous plaire, vous surprendre, parfois vous déranger, bousculer les mentalités, construire et avancer, et que nous participions à écrire ensemble l’histoire du sport et de la mixité !

En un an, les sportives elles-mêmes ont pris de plus en plus leur place : de plus en plus de pratiquantes, des championnes et des médaillées, davantage médiatisées, de plus en plus présentes dans les instances dirigeantes, les sportives progressent, récidivent, revendiquent ; elles ont gravi des montagnes et elles en ont vu de toutes les couleurs. 

L’une d’elles, Laura Flessel, est même devenue ministre des sports en France. Présente ce mardi, et comme un symbole :

« On parle beaucoup de l’inclusion par le sport en faveur de la santé, de la lutte contre l’illettrisme, la violence, le diabète… Sauf que le budget alloué au sport est minime. Nous devons agir en fonction de ces moyens. »

Et lors de la passation de pouvoir mi-mai : « je veux que les femmes, les personnes handicapées, prennent toute leur place dans la société et grâce au sport. » »

Aurélie Bresson

Fondatrice et Directrice

 

Retrouvez en images la soirée des 1 an 

À lire également...