Dernières newsPartenaires

Le grand départ de La Lycéenne Maif run

6 mars 2019

Si Paris attendra le mercredi 13 mars et Ajaccio le mercredi 10 avril prochain, la Lycéenne MAIF RUN va prendre place dans de nombreuses villes de France pour permettre à 16 000 jeunes filles de 15 à 18 ans de courir pour le plaisir, en solo ou accompagnée, en ce mercredi 6 mars.

Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que la fièvre Lycéenne MAIF RUN n’envahisse toute la France. Organisé par l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS), en partenariat avec la MAIF, cet évènement constitue un moment inoubliable pour toutes les participantes et plus généralement, pour le sport au féminin. La 3e édition qui s’avance promet d’être encore plus passionnante. Nice, Lyon, Besançon et Strasbourg sont dans les starting-blocks pour offrir aux participantes une journée inoubliable marquée du seau de la fraternité et du partage. « C’est un évènement qui dépasse le cadre de la pratique mais qui est plutôt sur l’idée de la pratique au féminin. C’est-à-dire la volonté que les filles ont de pratiquer une activité sportive en prenant conscience de l’impact sur leur santé. La Lycéenne MAIF RUN, qui est focalisée sur les filles, mais qui ne leur est pas exclusivement réservée, est un évènement pour dire, que dans le cadre prioritaire qui est donnée à la République mais aussi à l’école concernant l’égalité entre les filles et les garçons, que la volonté est présente », avance Nathalie Costantini, directrice de l’UNSS.

« Ce genre de manifestations permet de mettre en valeur la pratique féminine et c’est évidemment une excellente chose »

Pour Nice et Strasbourg, il s’agira d’une grande première cette année. Pierre Lenoc, directeur régional, ne cache pas son impatience : « C’est notre rôle de développer la pratique scolaire et la pratique féminine où l’on remarque un déséquilibre avec celle des garçons. Ce genre de manifestations permet de mettre en valeur la pratique féminine et c’est évidemment une excellente chose ». Catherine Schubner, en terre alsacienne, n’en attend pas moins : « Nous constatons depuis très longtemps que les filles s’éloignent de la pratique sportive à partir de la 4ième. De plus, nous ne sommes pas les seuls à faire ce constat. C’est pourquoi l’enjeu de les amener à prendre ou reprendre goût au sport est tout particulièrement important pour nous ». D’une manifestation où seule l’idée de partage est un objectif, sans la contrainte d’un chrono, la Lycéenne ne provoque que des échos favorables.

Autour d’ambassadeurs de choix pour soutenir cette jeunesse féminine, des sportifs (Maeva Danois, Rio Mavuba, Mélina Robert-Michon, Allan Saint-Maximim, Jonas Martin, Estelle Yoka-Mossely, Camille Lacourt, Florent Pietrus, Pascal Martinot-Lagarde), des personnalités (Anthony Colette, Delphine Wespiser, Cauet, Maxime Dereymez, Manon Bresch, Katrina Patchett, Christophe Licata) mais aussi des chanteurs (Ridsa, Eugénie, Lisandro, Boostee, Souf, Priscilla Betti) ont choisi de vivre l’instant à leurs côtés. Des stands santé, sportifs (boxe, fitness, rameurs, judo) mais aussi radios, jeux seront aussi à la disposition des participants à cette magnifique journée.

Des dates reportées en dernière minute

La Lycéenne Maif Run, qui était initialement prévue mercredi 6 mars 2019 à Caen et à Bordeaux, est reportée par l’organisation pour des raisons de sécurité liées aux conditions météorologiques annoncées. L’événement sera reporté à une date ultérieure pour ces deux villes.

LSM.

À lire également...