EcoHors-Jeu

A 5 jours de la fin des JO, seulement 17% des médailles françaises ont été obtenues par des femmes

17 août 2016

En ce mercredi 17 aout, la France possède en tout 30 médailles dont 8 médailles d’or, 11 médailles d’argent et 11 médailles de bronze. Parmi elles, 17 % ont été obtenues par des femmes.

Emilie Andéol – Judo (or)

Charline Picon – Voile (or)

Clarisse Agbegnenou – judo (argent)

Audrey Tcheuméo – judo (argent)

Aurelie Muller – natation (argent – en attente de décision du CIO suite au recours de la FFN)

Mélina Robert-Michon – Athlétisme lancé de disque (argent)

La France a retenu son souffle devant des rencontres sportives au cours desquelles les femmes se sont beaucoup données, ont progressé, ont excellé, ont lutté. Des sportives fières d’être ce qu’elles sont, de ce qu’elles font, humbles, combattives et intraitables. La France et le monde entier ont ouvert les yeux sur ces championnes françaises aux performances et aux capacités peut-être parfois encore timides mais prometteuses, comme notamment dans les nouvelles disciplines olympiques telles que le rubgy à 7 et le golf.

Photo by Nolwenn Le Gouic/Icon Sport

Photo by Nolwenn Le Gouic/Icon Sport

Si certains des 394 athlètes français qualifiés pour les JO 2016 étaient là pour engranger de l’expérience, d’autres avaient et auront le podium comme seul objectif. Parmi les plus grandes chances de médailles françaises avant la fin des Jeux, de nombreux espoirs reposent encore sur (entres autres) Pauline Ferrand-Prevot en VTT, les équipes de France de basket et de handball qualifiées en demi-finale, Sarah Ourahmoune et Estelle Mossely, qualifiées en 1/2 finale de la boxe, Gwladys Epangue et Haby Niaré en taekwondo, ainsi que Camille Lecointre et Hélène Defrance à la voile qui sont actuellement 4e des régates en 470.

AB.

À lire également...