ConnectéHors-Jeu

Vous ne ferez plus jamais du sport tout(e) seul(e)

6 décembre 2016

Onsmotiv.fr est une plateforme permettant aux sportifs de se rencontrer entre eux et de planifier des sessions d’entraînement communes. Une idée simple et efficace qui permet de rester motivé été comme hiver.

« Une heure de badminton pour faire monter le cardio ». Jenny propose une activité badminton à Wissous, en région parisienne, ce vendredi à 14h30. Elle a posté son annonce sur le site onsmotiv.fr, une plateforme de rencontre d’un nouveau genre centré sur la pratique sportive. Libre à chacun de s’inscrire pour défier Jenny, en réalité Jennifer Paradis, 36 ans, utilisatrice régulière du site, qui crée « deux à trois activités par mois ». Running, roller, squash, natation, boxe anglaise… le badminton est loin d’être la seule discipline représentée sur le site.

Simple d’utilisation, entièrement gratuit, onsmotiv.fr est en ligne depuis mars 2016, fruit de deux ans de réflexion, de préparation, de mise en œuvre technique. De rêves aussi puisque le nom même du site est venu à son fondateur pendant la nuit.

Magali Beucher, fondatrice et directrice

Magali Beucher, fondatrice et directrice

Deux ans, ce n’est finalement pas si long pour deux entrepreneurs du web qui de leur propre aveu « n’y connaissaient rien en informatique. On était novice, on était très loin de ce milieu là », confie la fondatrice. A l’origine du projet ces deux passionnés de sport, Magali Beucher, 33 ans et Sébastien Ledoyen, 32 ans, se sont rencontrés en 2008. Tous deux fonctionnaires de police, ils se croisent au travail et se retrouvent le soir et le week-end pour faire du sport ensemble. Quand Sébastien est muté à Marseille, chacun continue l’entraînement de son côté, seul. C’est à ce moment là que l’idée germe en lui, pour rencontrer facilement des sportifs dans son nouveau lieu de vie.

Bien entourés, ils confient leur idée au développeur Arnaud Taelman qui construit un site clair et intuitif : « il a tout de suite compris nos besoins et nous a beaucoup guidés » raconte Magali. Le résultat est graphique, moderne, et surtout simple d’utilisation. « On le voulait le plus simple possible pour rendre l’inscription rapide (30 secondes chrono), on demande le minimum d’info c’est dans un second temps que les utilisateurs remplissent – s’ils le veulent – leur profil : âge, lieu de résidence et même photo. »

Le sport, c’est mieux à deux

L’objectif premier est le développement de la pratique sportive. Donner de la motivation à celles et ceux qui en ont un peu moins. Donner un coup de pouce aux à celles et ceux qui ont du mal « à chausser les baskets ». Soutenir les sportives et sportifs occasionnels, « du dimanche ». Inciter à plus de régularité dans leur pratique.

« Même pour des sports a priori individuels comme le running ou le cyclisme, c’est toujours plus motivant de pratiquer à plusieurs » analyse Magali, qui compte plus de sportifs « amateurs » parmi les utilisateurs. Même s’ils peuvent eux aussi y trouver leur intérêt, les licenciés sont en général moins intéressés par le concept, ayant souvent une communauté installée et des rendez-vous sportifs réguliers, entrainements en club ou compétitions.

Comme tout bon réseau social, le développement des communautés est également en marche sur le site. Il est depuis peu possible de créer des groupes privés pour planifier des activités sportives avec son groupe d’amis. Critère primordial, le niveau est indiqué par l’organisateur de l’activité : débutant, intermédiaire, confirmé. Les commentaires sont également disponibles pour préciser des informations complémentaires, « cela permet de compléter et d’indiquer course à 10 km/h par exemple ». Il est également possible de noter les organisateurs, certains devenant ainsi très populaire.

Une croissance en flèche

Le site grandit grâce au bouche à oreille. Au départ principalement développé dans les villes des deux fondateurs, Marseille et Paris, les activités essaiment partout en France : Dijon, Rouen, Dieppe… « Les gens reviennent » se réjouit Magali « et en parlent autour d’eux ». Onsmotiv.fr est aussi présent sur les réseaux sociaux et compte une communauté de plus de 4000 fans sur facebook. Et propose la fonction « partage » pour toutes les activités. Elles deviennent ainsi onsmotivvirales et se remplissent plus vite. « C’est une idée qui nous vient d’un de nos utilisateurs ». Le site a déjà connu quelques évolutions, la plupart grâce aux remarques des utilisateurs. « Toutes les idées sont bonnes à prendre » et certaines sont plus facilement intégrables que d’autres.

Après seulement quelques mois d’existence le site compte déjà quelque 8200 inscrits, hommes et femmes également répartis. Un début prometteur qui permet d’avoir une base solide d’une quinzaine d’activités par semaine. Mais la fondatrice se veut ambitieuse : « on ne souhaite pas s’arrêter là, notre objectif c’est d’avoir une centaine d’activité par jour ».

En vrac dans les axes de développement une application smartphone, approcher les communes pour dynamiser la pratique sportive en dehors des grandes villes, diversifier les activités autour des sports d’hiver et des t-shirts pour développer l’esprit « team OnSmotiv » dans les compétitions à travers le monde. Toujours présent l’idée d’accroître le nombre d’utilisateurs. « On est satisfait, notre projet a toujours un super accueil, ça nous encourage à continuer » conclue Magali.

Pour découvrir le site : onsmotiv.fr

 

Benoit Pelegrin

À lire également...