Double-Je(u)

Valérie Nicolas, ambassadrice du handball

26 janvier 2017

Ces dernières années, le handball a changé plusieurs fois de diffuseur télévisuel. Pour autant les différentes chaînes ne se sont jamais passées des services de Valérie Nicolas. De son curriculum vitae, long comme la jambe qu’elle levait pour repousser un ballon destiné à la lucarne, on retiendra principalement son titre en Champion’s league et celui de championne du monde. L’ex-gardienne des Bleues, sacrée MVP[1] de la compétition en 2003 en Croatie, n’a pas eu de mal à se reconvertir. « J’aime toujours être au contact des joueuses de l’équipe de France ou d’anciennes adversaires aujourd’hui dans le staff d’autres équipes. L’ambiance est vraiment sympa. Même si j’ai l’expérience du terrain que j’essaie de retransmettre, les débuts n’ont pas été simples, c’est un vrai exercice. »

Après s’être occupée de l’événementiel sportif pour la mairie de Nice à la fin de sa carrière et avoir participer à la montée de l’OGC de nationale à D1 féminine, la grande brune qui se régalait des jeux de regards avec la joueuse placée aux sept mètres avant un pénalty, s’est mise en disponibilité. Histoire de souffler un peu. Mais à jeter un oeil sur son agenda, les vacances semblent mouvementées. « J’ai créé ma société pour pouvoir répondre aux différentes sollicitations qu’on m’adresse. Je fais des piges pour me garder du temps. J’ai à peine soufflé lorsque j’ai raccroché le haut niveau en 2008. Je suis ambassadrice durant le mondial masculin. Et je sélectionne l’équipe féminine sur le projet du beach handball. »

[1]   Most Valuable Player, meilleure joueuse de la compétition

Mejdaline Mhiri 

À lire également...