Double-Je(u)

Coline Ballet-Baz « Il y a de plus en plus de filles qui se frottent au ski freestyle »

2 mai 2017

Amatrice de divers sports dans son enfance, Coline Ballet-Baz s’est progressivement tournée vers le roller et les skateparks…pour finir en équipe de France de ski freestyle quelques années plus tard. « J’ai commencé à faire des compétitions et je me suis rendue compte que ça marchait bien. Avec des copains et copines, on a tourné des vidéos pour montrer ce qu’on était capable de faire. Cela fait partie de la racine de ce sport, l’image est au centre de la pratique. »

Si Coline caractérise son style comme « détendu », c’est plutôt le mot « engagé » que les observateurs utilisent pour la dé nir. Un don de soi au service de sa pratique, dont elle va user cette saison pour tenter de se quali er aux prochains Jeux olympiques.

Copyright : David Malacrida Media

A 24 ans, Coline est dans le top 15 mondial et ses bons résultats lui permettent d’intéresser les sponsors pour vivre de ses back ips. Ses sources d’inspirations ? Pas de grandes stars, plutôt les skieuses et skieurs avec qui elle parcourt les montagnes. « On se motive entre nous, on regarde beaucoup de vidéos pour se donner de nouvelles idées. Il y a de plus en plus de filles qui s’y frottent, la technique et le style augmentent », sourit la jeune lle qui a la particularité d’être titulaire de deux baccalauréats.

Plutôt que de commencer des études supérieures, son bac S en poche, Coline avait alors décidé de se réinscrire en Terminale ES. Un choix couronné de succès. En témoigne son master obtenu à Science Po Grenoble pour travailler dans l’humanitaire. « C’est le plan. Mais cela fait deux ans que ce n’est plus vraiment mon quotidien. Je suis à fond dans le ski, j’adore ça. Le jour où ça ne marchera plus, j’irai faire un vrai travail. Mais comme je n’ai jamais été bien douée pour me projeter sur plus d’une année… »

 

Mejdaline Mhiri

article tiré du magazine numéro 4 Les Sportives Magazine

À lire également...