Double-Je(u)

Betty Charlier présidente de la Fédération Française Sports pour Tous

24 août 2017

Betty Charlier est présidente de la Fédération Française Sports pour Tous depuis mars 2017. Licenciée dans un club et impliquée en tant que Secrétaire Générale du Comité Départemental Sports pour Tous des Ardennes, elle est très vite devenue ensuite Présidente du Comité Régional Sports pour Tous en Champagne-Ardenne en 2005 puis Secrétaire Générale de la Fédération depuis 2009. Femme de caractère, cette mère de famille ne cache pas que les clichés de responsabilités hommes/femmes sont aussi bien au foyer qu’au travail

 

La rivalité hommes/femmes dans le sport est présente.

 

Etre présidente de fédération qu’est-ce que cela signifie pour vous ? quels sont les enjeux ?

Je suis élue au sein de la Fédération Sports pour Tous depuis trente ans et ai occupé tous les postes à tous les échelons (secrétaire, trésorière, présidente, de comité départemental, régional et de la fédération). Pour moi, être présidente de la fédération est une continuité de mon engagement et non pas un aboutissement car j’oeuvre pour que le projet fédéral se réalise. Je ne suis pas carriériste. Les enjeux ne sont pas liés au sexe des élus au sein de notre fédération.

 

 

 

 

Le fait d’être une femme dirigeante est-ce un frein et ou une opportunité au sein de votre fédération? Avez vous une « anecdote » positive et une négative ? 

Copyright : Fédération Française Sports pour Tous

Dans notre fédération, une femme a été présidente avant moi et sincèrement, je n’ai jamais ressenti de frein ou d’opportunité  pour qu’un homme ou une femme soit élu par rapport à son genre. Pour en avoir discuté autour de moi, ce sentiment est partagé.

J’ai plus remarqué qu’être une femme posait des problèmes, surtout en terme de disponibilité, dans ma vie privée et par les générations de mes parents. Pour l’anecdote celle qui me vient à l’esprit c’est que je m’absente plusieurs jours de mon domicile pour la fédération donc mon mari prend le relais pour la gestion du quotidien et des enfants ; mon beau père s’inquiète toujours et propose toujours son aide. Mais lorsque mon mari s’absente plusieurs jours pour un stage, aucun soutien ne m’est proposé. Une femme qui gère seule sa famille, bien que j’ai un travail à temps plein, c’est normal !

C’est désormais aux femmes de prendre leurs responsabilités, que ce soit dans les fédérations, les associations, les entreprises. Ne nions pas les difficultés qui subsistent et certaines disparités criantes entre les hommes et les femmes, mais nous sommes sur la bonne voie ! Comment le ressentez vous au quotidien ? 

En effet, c’est aux femmes de vouloir. Dans ma fédération, pas de problème. Par contre, j’ai aussi occupé des postes dans le mouvement sportif où j’ai ressenti plus de rivalité hommes/femmes.

 

L.S.M

La Fédération Française Sports pour Tous (anciennement Fédération Française EPMM Sports pour Tous) est une fédération multisports qui privilégie le loisir. Elle met à la disposition de tous les publics et de toutes les tranches d’âge un choix d’activités physiques et sportives adaptées (sports collectifs, différents types de gymnastiques, multiples formes de danses, activités en plein air…). Elle a plus de 205 000 licenciés pratiquants et près de 3 200 associations sportives affiliées dans toute la France. www.sportspourtous.org

 

 

À lire également...